COMBAT RAP, LE SECOND…

Un an après Combat Rap / 25 ans de hip-hop ; Entretiens, recueil de péripéties verbales, d’entretiens et de vidange de cerveaux entre New York, Sacramento, Los Angeles et Créteil, le frère Fred Hanak et moi-même Thomas Blondeau vomissons en chœur ce second volume consacré au rap français. Il s’agira de parler noir, de sang sur les murs parfois, puisque c’est ainsi que ça se passe, mais surtout de la remarquable ascension d’une musique surgie des rues américaines, importée, digérée puis reformulée à l’ombre des cités françaises par quelques héros qui livrent ici leur vision de l’histoire. Vous trouverez ça chez votre libraire, ou dans le caniveau, va savoir…

En vrac, vous y lirez des interviews non coupées de Kery James, Oxmo Puccino, Booba, Dee Nasty, Joey Starr, Médine, DIAMS, La Rumeur et un millier d’autres. On les en remercie ici, qu’ils restent puissants.

Merci à tous ceux qui le liront, le contrediront, l’aimeront, le jetteront, le revendront, le voleront, le garderont, le prêteront. Maintenant ou dans dix ans.

Fred, Toma//

EN BONUS, QUELQUES EXTRAITS AUDIOS DE CETTE HISTOIRE QUI DURE DEPUIS 20 ANS.


OXMO PUCCINO, à propos de la violence des textes de rap :

DEE NASTY, à propos de balbutiements techniques du rap français :

BOOBA, à propos des banlieues :

OXMO PUCCINO, à propos des rappeurs vis-à-vis du monde du show-business :

N.B. : certains de ces propos sont repris dans Combat Rap II, d’autres sont inédits.
N.B. : Musiciens et journalistes indépendants spécialistes de la culture hip-hop, Thomas Blondeau et Fred Hanak ont publié de nombreux articles, interviews et reportages dans les magazines Rolling Stone, Le Monde Diplomatique, Radikal, Chronic’art, La Revue Littéraire, Muziq ou Mouvement. Combat Rap II est leur second ouvrage commun.

Publicités

3 Réponses to “COMBAT RAP, LE SECOND…”

  1. J viens d’acheter combat rap 2, ça défonce, bêtes d’interviews surtout celles d’oxmo et de booba. Vous les emmenez sur des terrains où on a pas l’habitude de les voir.
    Sinon c’est quoi la zik en fond sur le passage d’oxmo sur la violence? ça me dit quelque chose.
    Sinon un espoir de retrouver radikal un jour ou pas??
    Bonne chance pour la sute

  2. […] bordélique et rempli de disques au creux du XX° arrondissement, pendant qu’on écrivait Combat Rap. A Willie Mitchell, à Mano Solo, aussi, et quelques autres. Aux absents, un dernier verre. En fin […]

  3. Je viens de terminer Combat Rap (I). J’ai beaucoup apprécié, c’est bien écrit sans concession, des questions rentre-dedans à des dieux du stades du rap game comme Ice Cube, RZA, Chuck D qui ont bercé mon enfance (oui j’étais un enfant quand j’ai découvert le djing à travers mon refré qui venait de se payer des mk2 grâce à mon Papi qui avait gagné au PMU) et mon adoslescence.

    J’ai vraiment appris beaucoup non seulement sur ces rappeurs et leur contexte et aussi sur des rappeurs que j’avais négligé comme The Coup ou que je ne connaissais pas comme Slim Thug.

    Le rap à mon époque n’était pas encore mainstream (dans ma ville de province au collège, j’étais peut-être le seul à avoir du rap sur mon walkman et au Lycée on était pas beaucoup plus) comme ça l’est aujourd’hui, c’était pas encore une grosse industrie en France. Je conseille à la nouvelle génération née dans les 90s de lire ce livre et de découvrir ces rappeurs, leur musique, leur lyrics et leur contexte grace notamment à ce livre court, dense, puissant et efficace.

    J’aimerai bien rencontré leurs auteurs pour échanger des réflexions.

    Respect
    DJ Cyco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :